NOTRE DEMARCHE

 » Il n’y a pas de petits gestes quand on est 60 millions à le faire « 

Notre démarche - Copyright © Le Revers de La Manche
Notre démarche – Copyright © Le Revers de La Manche

 

Le Revers de La Manche, c’est l’histoire de Manon et Pauline, deux soeurs jumelles avec une volonté commune : aider à redonner à la cuisine du quotidien des recettes simples et de saison, des trucs et astuces et beaucoup d’amour !

L’attention que l’on porte à la cuisine et ses produits a débarqué très tôt dans notre quotidien, surtout avec nos grands parents ! Ils nous ont transmis le respect du produit, les repas faits maison avec des recettes dont seuls eux ont le secret, et des astuces intemporelles.

LE POURQUOI DU COMMENT #1

Notre démarche - Copyright © Le Revers de La Manche
Notre démarche – Copyright © Le Revers de La Manche

Être élevées avec une maman seule (rien de péjoratif là-dedans!), notre indépendance étudiante et nos premiers pas dans la vie active … ces expériences anodines nous ont progressivement forgé un avis sur l’alimentation et une démarche dans notre cuisine : du simple, de la débrouille et du bon !

Et là, gros flash back : quand on partait en vacances et que la route était longue, notre mère nous disait toujours de faire nos sandwichs plutôt que d’acheter les sandwichs supers canons des stations avec leur salade mouillée, leur pain un peu sucré et leur poulAID … on était mitigées parce qu’on les aimait quand même bien ces sandwich’ bizarres. Mais aujourd’hui, on comprend totalement l’esprit que notre mère nous soufflait implicitement : d’un côté, c’est bien moins cher de faire ses sandwichs ou son repas, et d’un autre, on sait ce qu’on met dedans et donc ce qu’on mange 🙂 … et au final, c’est ça « notre démarche »

Et, au fur et à mesure que l’on a avancé, on s’est rapidement rendues compte que c’était compliqué de : bien manger + pour pas cher + sans y passer des heures + avec des produits comme chez mamie ou maman. Ben oui, c’était/c’est quoi le concept de manger des tomates en décembre ou des asperges en novembre ? Manger des salades ou des plats déjà prêts alors que ce sont juste des salades chères avec des produits bruts que l’on peut trouver au marché pour bien moins cher !

Du coup, on s’est dit, non.
Non, on ne peut pas laisser ça comme ça.
Alors oui, ce ne sont pas deux personnes derrière un ordinateur qui peuvent réécrire les habitudes alimentaires que l’on a depuis des années mais on s’est dit qu’il fallait agir à notre niveau. Aujourd’hui, on écrit sur la saisonnalité des produits, des astuces pour acheter ses produits directement auprès du producteur, pourquoi consommer « normalement » … toutes ces petites actions finiront un peut-être jour par être à point. Parce qu’aujourd’hui, 
 » Il n’y a pas de petits gestes quand on est 60 millions à le faire « 

LE POURQUOI DU COMMENT #2

Derrière nos 25 ans, nous avons toutes deux obtenu un master 2 en culture et communication sur le web. Et, en parallèle de « cet aspect pro » et en partie grâce à lui, nous avons développé au cours de toutes ces années, cette vision en faveur d’une alimentation au bon sens. Par bon sens, on entend une alimentation avec une cuisine fait-maison, de saison et à partir de produits au maximum en direct producteur (soit en « circuit court ») ! Cela allait de faire à manger pour les soirées entre copains, préparer sa lunchbox, à faire les courses directement dans les fermes avoisinantes. Et, progressivement, cette vision a pu être développer dans le cadre de nos mémoires, tout deux différents, de M1 et M2. Nous avons donc retracé l’Histoire de l’alimentation, fait mouuulte recherches sur nos habitudes alimentaires en magasin, sur internet, aux marchés, enquêté sur ces nouveaux moyens de consommer des produits locaux et de saison, ceux qui livrent des box, des « déjeuners prêts et bons » … bref, pendant 2 ans, on a essayé de définir le cadre actuel dans lequel l’alimentation évolue aujourd’hui pour mieux comprendre, mieux voir et mieux agir.
Petite précision : on a essayé de définir le cadre actuel dans lequel l’alimentation évolue aujourd’hui pour mieux VOUS comprendre, NOUS comprendre et comprendre NOTRE comportement alimentaire. On reviendra sur ces aspects à travers différents articles ! 

Et puis, avec un peu de recul maintenant, on a trouvé plein de contradictions et pleins de freins face au « manger mieux » :
Pourquoi nous dit-on de manger équilibré, en évitant les grignotages alors qu’il y a des promotions à tout va sur les biscuits, les snackings, que manger vite et « mal » est moins cher et plus accessible que manger fait maison et local ? (Dans un Intermarché, bousculades et bagarres avaient eu lieu après l’annonce des groupes Ferrero et Intermarché qui offraient 70% de réduction sur le pot de Nutella passant de 4,50€ à 1,30€. Et à coté de ça, les producteurs de lait ne demandaient « que » 10cts supplémentaires à la grande distribution, catégoriquement refusés.)
Si on veut parler un peu plus précisément, il y a un fossé entre la mise en avant de certains produits par rapport aux discours des autorités gouvernementales sur le « manger mieux ». 

vs
Notre démarche – Copyright © Le Revers de La Manche

Le site www.agriculture.gouv.fr permet de sensibiliser et informer sur l’alimentation et ses sujets annexes. Il est bien fait, est présent aussi sur Facebook et Instagram ; ils essaient de se mettre à notre « niveau » (rien de péjoratif) ! Bon, ça manque de concret en terme de « j’applique vos conseils dans mon quotidien de jeune active citadine » ou « je vais lancer un réel programme de sensibilisation ». Mais en tous les cas, ça a le mérite d’être là !
De ces constatations et ces expériences, nous en avons déduit des choses simples : il est nécessaire et important de développer un accès plus facile et plus pratique pour bien manger

De notre côté, bien évidemment que l’on bûche sur le sujet : on le traite, on en parle des heures au téléphone, on s’éclate à cuisiner des produits qu’on aura été chercher chez le producteur … et un beau jour, un projet sera p’têt à point !
Nous ne sommes donc pas là pour dire qui a tort ou qui a raison. Et encore moins pour prôner la France à 100%, le  bio et tout le tralalala. On est ici pour essayer de sensibiliser sur nos habitudes de consommation afin d’en faire mûrir de nouvelles, plus chouettes :). Alors on s’est juste dis que si l’information ne venait pas « d’en haut », autant essayer de la faire venir « d’en bas », à travers ce blog, ces lignes, cette application au quotidien dans notre alimentation, grâce à « nous », consommateurs.

LE POURQUOI DU COMMENT #3

 Notre démarche - Copyright © Le Revers de La Manche
Notre démarche – Copyright © Le Revers de La Manche

Après toutes ces lignes, cela va de soit et que la cuisine est aussi pour nous un acte politique. « Manger c’est voter » : on vote pour une société plus raisonnée en mettant en avant des produits issus d’une agriculture raisonnée et locale, et de saison. Vous ne verrez jamais dans nos recettes du déjà prêt ou des abricots en janvier. C’est bien meilleur quand c’est fait maison et quand c’est de saison ! Nous achetons au maximum en circuits courts, auprès des fermes qui vendent en direct (comme les AMAP – Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne), en fouinant sur les réseaux sociaux (comme avec l’application To Good To Go qui permet d’acheter, en fin de journée, les invendus des restaurants, boulangeries, primeurs … c’est dispo dans toute la France … on dit ça, on dit rien ! ) … et au final, avec tous ces petits pas, pas de gaspillage et respect des produits, nous achetons de saison et juste la bonne quantité.

EN BREF

Pour résumer, consommer « mieux », ou consommer « nor-ma-le-ment », 3 éléments sont à retenir :

  • La règle absolue numéro un est ultra-simple : mangez de saison !
  • La règle numéro 2, on y prend vite goût : essayer de cuisiner au maximum vos repas.
  • La dernière règle, à nos yeux, c’est la crème de la crème : essayer de réduire au maximum les intermédiaires lorsque vous faîtes vos courses. Par exemple, essayez de sauter la case supermarché pour l’alimentation principale de vos repas. Le matin, vous pouvez, de temps en temps, troquer les céréales pour du bon pain frais qui, d’ailleurs, vous nourrira mieux ! Le week-end, achetez vos fruits et légumes de la semaine auprès des producteurs du coin, dans les fermes avoisinantes, au marché ou via des réseaux d’AMAP … en plus de consommer local (le producteur nous nourrit > on le paie > il peut continuer à produire > on peut continuer à bien manger et savoir ce qu’on mange), vous consommez MOINS CHER et de meilleure qualité ! Ca nous troue les fesses de voir, à chaque fois, le kilo de pommes à 3,80€ à Monoprix alors qu’il est à 1,80€ au marché ! OK, pour la viande par exemple, elle sera plus chère chez votre boucher ou chez le producteur mais ça sera de la VIANDE ! Pas de la reconstitution. Et puis, voir des tomates (BIO ou non) d’Espagne en Janvier, faire 1000KM, pour ensuite finir dans des containers, à la poubelle : là, c’est même plus nos fesses qui sont trouées.

C’est donc à NOUS de montrer à la grande distribution « qu’on ne veut plus » de
cet irrespect envers nos producteurs, de ces contradictions
et de ce système agroalimentaire qui ne fonctionne désormais plus
On vous parle en détails, ici, de pourquoi consommer autrement

Bon, et pas de pression ! Ces changements, on ne le fait pas comme ça, du jour au lendemain. Déjà, il faut être « motivé » par l’envie de prendre du temps pour ça (du temps pour soi, au final), puis essayer, jour après jour, ces petites modifications. Vous verrez le plaisir que c’est que de cuisiner des carottes fraîches, des tomates juteuses et sucrées l’été et de se rendre compte de la différence, de la courge l’hiver. Puis, second plaisir, celui de s’attabler autour d’un repas fait-maison, encore chaud, qui sent bon le mijotage … avec le bonheur de le partager … ou pas #quandonvitseule ! Et progressivement, sans même que vous vous en rendiez compte, ces changement seront devenus de si bonnes habitudes !

Alors oui, nous aussi on mange parfois Macdo’ après une grosse semaine (et grosse soirée …) hein, on achète nos fruits et légumes au supermarché quand on ne peut pas faire autrement, on ramène des chips pour l’apéro quand on n’a pas le temps de cuisiner, on achète aussi ce nouveau paquet de m&m’s parce que c’est trop bon. Enfin bref, on fait juste autant qu’on peut, dès qu’on le peut. On ne vous dit donc pas non plus de manger une pomme bio à chaque goûter plutôt que des Granola. On essaie simplement de transmettre notre vision d’une alimentation tant honnête pour soi que pour ceux qui nous la fournissent. Qu’un équilibre soit retrouvé. Alimentairement et humainement parlant. Faites simple.
Ce qui est sur c’est que par exemple, les copains cuisinent de plus en plus, notre grand-mère n’achète plus ses fruits et légumes au supermarché et ça, c’est vraiment cool !

« un-petit-pois-pour-l’homme-un-grand-poids-pour-l’alimentation »

NOTRE VOLONTE

Notre démarche - Copyright © Le Revers de La Manche
Notre démarche – Copyright © Le Revers de La Manche

« Nous mangeons tous, alors ça serait une opportunité gâchée que de mal manger. » Alors mangeons bien !

A travers cette volonté, modeste soit-elle, nous cherchons d’un côté à démocratiser le circuit-court dans notre région, la Normandie et donner un petit coup de fouet dans les mentalités en général. Et d’un autre côté, nous essayons de dépoussiérer la cuisine du quotidien avec une cuisine avant tout de saison, simple mais gourmande et avec un tas d’astuces et de conseils !

Pour les plus curieux, nous avons rédigé deux articles principaux sur
« pourquoi devons-nous consommer autrement »
et « comment consommer autrement »

Ne l’oublions pas, « Manger, c’est aussi voter » – Pércio Légasse

Notre démarche - Copyright © Le Revers de La Manche
Notre démarche – Copyright © Le Revers de La Manche

Partagez avec nous cette aventure gourmande !
un-petit-pois-pour-l’homme-un-grand-poids-pour-l’alimentation

Vous pouvez nous suivre sur :
FacebookIntsgramTwitter

Ou venir nous parler si besoin : lereversdelamanche@gmail.com

Enjoy your meal – LRDLM
Manon et Pauline.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s