La flaune Aveyronnaise

« Fromage à bord ! »

La flaune – Copyright © Le Revers de La Manche
La flaune – Copyright © Le Revers de La Manche

Pendant deux semaines, Pauline est partie en wwoofing dans une ferme dans le Tarn ! Là-bas, le fromage est fait maison et avec, elle en a profité pour cuisiner une flaune. La flaune, c’est un gâteau ou plutôt une tarte aveyronnaise typiquement composée de recuite de brebisMais la recuite c’est quoi ?


(Petit épilogue) Là-bas, Pauline traie à la main (oui, oui) deux chèvres chaque matin. Ensuite, elle utilise ce lait pour en faire du fromage. Pendant la fabrication du fromage, on cuit le lait de chèvre à une certaine température. De ce fait, du petit lait de chèvre « émerge » et forme une couche au dessus du lait cuit. On recuit cette couche : c’est la recuite de chèvre dont on se sert pour la flaune, qui ressemble à de la faisselle ou à de la brousse ! Le lait cuit, lui, sert pour la fabrication du fromage. Si vous n’arrivez pas à vous procurer de la recuite de brebis chez votre fromager, vous pouvez en faire avec de la brousse de brebis* !

En terme de goût/texture, c’est un peu comme un flan-cheesecake … en tellement meilleur et différent en faite  ! Le top c’est que la recette est super simple et super rapide 🙂 !

INGRÉDIENTS POUR 8 PERSONNES :

Pour la pâte sablée sucrée (ou une déjà prête) :

  • 200g de farine
  • 1 oeuf
  • 80g de beurre demi-sel (ou beurre doux mais ajoutez 1/2 cc de sel si c’est le cas)
  • 80g de sucre glace

Pour l’appareil (la « garniture ») de la flaune :

  • 400g de recuite
  • 150mL de crème liquide
  • 3 oeufs
  • 100g de sucre de canne (ou blanc)
  • 1 CS de fleur d’oranger
LA PÂTE SABLEE :
  1. Tamisez la farine (facultatif) et mettez-la dans un saladier. Coupez le beurre en petits cubes. Votre beurre doit être pommade, c’est à dire qu’il doit être légèrement mou. Si ce n’est pas le cas, passez-le brièvement au micro-ondes mais attention, il ne doit pas être fondu.
  2. Dans votre saladier de farine, ajoutez le beurre (et le sel si c’est du beurre doux) et mélangez du bout des doigts. Vous allez obtenir une consistance un peu sableuse.
  3. Tamisez le sucre glace (facultatif), ajoutez-le et mélangez à nouveau. Le but est d’incorporer la poudre (farine) à la matière grasse (le beurre).
  4. Ajoutez l’oeuf et mélangez de manière à obtenir une boule homogène. 
  5. Filmez-la au contact avec du papier cellophane et mettez-la au frais 15 bonnes minutes, elle sera plus simple à étaler.

L’APPAREIL DE LA FLAUNE :
  1. Dans un saladier, fouettez les oeufs et le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux.
  2. Ajoutez la recuite de chèvre (ou brousse de brebis), la crème liquide et la cuillère à soupe de fleur d’oranger. Fouettez bien à nouveau.
  3. Goûtez et ré-assaisonnez si besoin 🙂
LA FLAUNE :
  1. Préchauffez votre four à 160°
  2. Farinez votre plan de travail. Sortez la pâte du frigo et étalez-la (pas trop finement non plus). Pour que cela soit plus simple lorsque vous étalez la pâte, déposez une feuille de papier sulfurisé sur votre boule et roulez dessus avec votre rouleau !
  3. Beurrez et farinez votre moule pour éviter que la pâte ne colle après cuisson. Déposez votre pâte et chemisez bien : aplatissez bien le fond et les côtés de votre pâte contre le moule (à l’aide du dos d’une fourchette – Si vous pouvez, placez-la 15 minutes au frigo avant la cuisson).
  4. Versez l’appareil sur le fond de tarte et enfournez pendant 45 minutes à 160°. En fin de cuisson, la flaune doit dorer un peu. Si elle gonfle pendant la cuisson, c’est normal, elle s’aplatira une fois sortie du four !
  5. En fin de cuisson, si vous n’avez pas le petit côté doré de la flaune, mettez votre four en mode grill 5 petites minutes. Si vous n’avez pas le côté doré de la flaune, pas de panique, ça reste un régal 😉
La flaune – Copyright © Le Revers de La Manche
La flaune – Copyright © Le Revers de La Manche

*Comme vous l’aurez compris c’est une tarte typique de l’Aveyron composée normalement de recuite de brebis, ici c’est chèvre (là où Pauline est, ils ont des chèvres et non des brebis donc cette flaune a été faite avec de la recuite de chèvre) mais le goût est tout aussi bon. Les petits grumeaux à l’intérieur du gâteau, à la découpe sont le symbole de la recuite de chèvre 🙂 et c’est à ça qu’on voit si le gâteau est réussit ! 

A déguster froide ou tiède, nous on la préfère froide, le goût subtile du fromage ressort !

Enjoy your meal – LRDLM
Manon et Pauline.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Elle est bien belle ta flaune !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s